La justice française semble de plus en plus incohérente et on comprend que les Français lui fassent de moins en moins confiance. Cette semaine, nos compatriotes ont appris, coup sur coup, qu’un ancien terroriste d’Action Directe (condamné à perpétuité) était remis en liberté, que l’assassin (condamné) du préfet Erignac redevenait un « présumé innocent », que Dominique de Villepin (relaxé) se retrouvait dans la peau d’un « présumé coupable », qu’un couple qu’on nous avait présenté comme « victime du…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : , ,