Jean-Michel Baylet, président des radicaux de gauche vient de faire savoir que son parti entendait bien être présent lors des prochaines présidentielles de 2012 et qu’il pensait à Bernard Tapie pour porter ses couleurs. Dans un premier temps, bien sûr, on rigole des ambitions de ce parti croupion et du choix d’un repris de justice pour le représenter dans la compétition suprême de notre démocratie. Mais, à la réflexion, les choses sont moins drôles. D’abord, il est un peu triste…
 
> Lire la suite

Commentaires (3) | Mots-clefs : , ,