Sarkozy a-t-il un 3ème homme dans sa manche ?

Nicolas Sarkozy menace Fillon et Copé de les déclarer « disqualifiés » s’ils ne trouvent pas d’ici mardi un accord quelconque pour mettre un terme au spectacle de chienlit invraisemblable qu’ils offrent aux Français depuis deux semaines. Il va sans dire que les deux hommes se « contrefoutent » des menaces de l’ancien président. D’abord, parce que les défaites à répétition qu’il a subies depuis 2007 l’ont largement disqualifié lui-même, même si ces dernières péripéties lui ont permis de revenir…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , , ,

13,59% + 17,9% = 31,49%

En attendant de connaitre la solution miracle qu’Alain Juppé pourrait sortir de son chapeau après avoir rencontré, ce soir, les deux frères ennemis de l’UMP, Fillon et Copé, les politologues font déjà un certain nombre de constats. Même si Juppé propose une direction collégiale, voire un triumvirat qu’il présiderait plus ou moins, il est évident que « l’UMP de papa » est morte et enterrée. Les fillonistes et les copéistes ne se réconcilieront jamais tout simplement parce que le combat…
 
> Lire la suite

Commentaires (8) | Mots-clefs : , , , ,

Hollande peut dormir sur ses deux oreilles

La seule vraie question qui se pose aujourd’hui est de savoir combien François Hollande a donné à François Fillon et à Jean-François Copé pour qu’ils nous offrent, depuis dimanche dernier, ce spectacle qui les ridiculise totalement et qui, surtout, a l’avantage considérable d’occulter, pour un temps, toutes les volte-face, toutes les erreurs et tous les échecs du gouvernement. Y a-t-il eu des versements d’argent de la main à la main, des virements sur des comptes en Suisse ? On le…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : , ,

Les guignols, les chiffonniers et la maffia

Le spectacle continue ! On nous avait annoncé la (très courte) victoire de Copé. Fillon semblait l’avoir acceptée tout en émettant des doutes sur les conditions du vote et surtout du dépouillement. On s’est alors aperçu que la commission de contrôle avait « oublié » trois territoires d’outre-mer ce qui donnait la victoire (encore plus courte) à Fillon. Copé ne voulant rien entendre conseilla à Fillon de s’adresser à la commission des recours. Celle-ci étant visiblement « copéiste », Fillon…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : , ,

Le suicide de l’UMP

C’est ridicule pour ne pas dire grotesque. Au lendemain du vote des militants de l’UMP pour l’élection de leur président, on ne sait toujours pas qui l’a emporté, de Fillon ou de Copé, et les deux candidats qui se sont, chacun, autoproclamés vainqueurs s’invectivent et s’accusent mutuellement de tricheries. Ambiance, ambiance ! Bien sûr, la gauche rigole. Elle a tort. Tous les Français se souviennent du congrès de Reims, de l’affrontement Martine Aubry-Ségolène Royal et des magouilles du scrutin. Et…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : , ,

Le petit pain au chocolat

Après avoir dénoncé un « racisme anti-blanc » qui sévirait dans certains quartiers, Jean-François Copé en rajoute une couche en racontant l’histoire d’un gosse qui se serait fait arracher son petit pain au chocolat, à la sortie de son école, par des voyous lui reprochant de manger pendant le ramadan. Personne, même à gauche, ne conteste qu’il y ait un racisme anti-blanc et l’anecdote du petit pain est parfaitement plausible. Mais Copé joue évidemment avec le feu. Candidat à la…
 
> Lire la suite

Commentaires (6) | Mots-clefs : , , ,

PS, UMP: verrouillage et magouillage

Curieuse coïncidence, le PS et l’UMP sont en train de se chercher, l’un et l’autre, un nouveau patron. Le PS après la victoire et l’annonce du départ de Martine Aubry, l’UMP après la défaite et la disparition (provisoire ?) de Sarkozy. Or, ce qui est frappant, d’un côté comme de l’autre, c’est que toutes les bonnes intentions, toutes les promesses de moderniser, voire de moraliser et en tous les cas de démocratiser la vie interne des appareils ont été oubliées,…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : ,

Les législatives, une simple formalité ?

A peine la campagne présidentielle terminée, nous sommes entrés en campagne pour les législatives. S’agit-il d’une simple formalité ? En principe oui. Dans notre système hybride où le président désigne le Premier ministre mais où celui-ci doit avoir la confiance de l’Assemblée, il serait normal que le peuple donne une majorité au président pour que son gouvernement puisse mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu. Jusqu’à présent c’est toujours ce qui s’est passé. Au lendemain des…
 
> Lire la suite

Commentaires (4) | Mots-clefs : , ,

Après la défaite…

Tous nos commentateurs patentés nous affirment déjà –c’est le grand sujet du jour- qu’au soir de la défaite de Nicolas Sarkozy (qui n’est pas totalement exclue) l’UMP se déchirera, explosera, se désintégrera et qu’avant même les législatives on assistera, dans l’ancien parti présidentiel, à une véritable guerre civile, avec règlements de comptes, exécutions sommaires et tentatives de putsch. Nos politologues font un contre-sens. Ce n’est pas parce que Sarkozy sera, éventuellement, battu que l’UMP disparaitra. C’est parce que l’UMP n’existe…
 
> Lire la suite

Commentaires (2) | Mots-clefs : , ,

Entre solidarité et suicide collectif

Ce matin, les députés UMP, réunis salle Colbert à l’Assemblée, ont « applaudi » Michèle Alliot-Marie et François Fillon lui a apporté son « soutien total ». C’est stupéfiant. Tout le monde –et elle-même maintenant- reconnait que ses vacances en Tunisie aux frais d’un oligarque local et alors que « la Révolution de jasmin » avait déjà éclaté ont été –c’est selon- une maladresse, une gaffe, une erreur, voire une faute politique impardonnable de la part du ministre des Affaires…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs : , ,

« Page précédentePage suivante »