Les leçons à tirer de « l’automne arabe »

Ayant oublié depuis longtemps « l’expérience » iranienne où la révolution islamique avait remplacé une dictature occidentalisée par une tyrannie pire encore, celle des ayatollahs, et ignorant tout du monde musulman, nos « bons esprits » nous avaient affirmé que le « Printemps arabe » allait amener la démocratie dans toute la région et démontrer à la face du monde que l’Islam était parfaitement compatible avec la démocratie et toutes les valeurs qui nous sont chères. Le moins qu’on puisse…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : , , ,

Les militaires, les Islamistes et… la démocratie

La situation en Egypte devient chaque jour plus catastrophique. Les affrontements entre les militaires qui ont renversé le président Mohamed Morsi et ses partisans, les Frères musulmans, ont fait, ces deux derniers jours, des dizaines de morts et des centaines de blessés. Le pays semble, cette fois, sombrer dans le chaos. En fait, tout rappelle maintenant cruellement ce qu’a connu l’Algérie dans les années 90, dix années d’une atroce guerre civile-guerre de religion. Comme le FIS en Algérie, les Frères…
 
> Lire la suite

Commentaires (8) | Mots-clefs : , ,

Tunisie: les dindons de la farce dans la rue

La Tunisie semble sur le point de sombrer dans le chaos. On ne peut que… s’en réjouir. La rue se révolte contre les Islamistes au pouvoir. C’est la preuve que le monde arabe n’a pas totalement basculé dans le fanatisme religieux, qu’il reste quelques poignées de nostalgiques de la démocratie et que « les barbus » ont rapidement déçu les foules. On a bien l’impression d’ailleurs qu’au Caire, aussi, une partie de la population commence à en avoir assez de…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : , ,

L’hiver arabe est arrivé

Il y a quelques mois, nous nous demandions, ici même, si « le printemps arabe » que chacun avait accueilli dans l’allégresse n’allait pas bien rapidement se transformer en « un hiver arabe » plein de désillusions et d’inquiétudes. Il y a des régions du monde où les oiseaux de mauvais augure ont, hélas, souvent raison. On nous avait parlé de « libération des peuples », de « triomphe de la démocratie », d’« entrée dans la modernité des sociétés…
 
> Lire la suite

Commentaires (2) | Mots-clefs : , , ,

Ni la peste ni le choléra

Interpellé hier à l’Assemblée par l’opposition sur le réveil triomphant des Islamistes aussi bien en Libye qu’en Tunisie, Alain Juppé s’est écrié : « Auriez-vous préféré que la France soutienne les dictatures de Ben Ali et de Kadhafi ? » L’argument est particulièrement faiblard. D’abord, la France a soutenu, aidé, applaudi ces dictatures pendant des décennies. Tout le monde se souvient, notamment, de l’accueil particulièrement scandaleux que Sarkozy a réservé à Paris au « fou furieux de Tripoli » et…
 
> Lire la suite

Commentaires (2) | Mots-clefs : , ,

De Benghazi à Tunis, la catastrophe annoncée

Personne n’avait jamais pensé qu’Alain Juppé, notre ministre des Affaires Etrangères, était un imbécile. Il va pourtant falloir se poser la question. Hier, quatre jours après la mort de Kadhafi (dans des circonstances qui restent mystérieuses), le Conseil National de Transition libyen, l’instance hétéroclite qui dirige pour l’instant le pays et dans laquelle on retrouve d’anciens ministres de Kadhafi, des islamistes et des exilés de retour, a proclamé officiellement « la libération de la Libye ». Les foules étaient nombreuses…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , ,

Alliot-Marie la lampiste

Nicolas Sarkozy va-t-il virer Michèle Alliot-Marie ce week-end ? Tous les experts en « sarkologie » nous l’affirment, en précisant même qu’elle va être remplacée au Quai d’Orsay par Alain Juppé, lequel sera remplacé rue Saint Dominique par Gérard Longuet ou par Brice Hortefeux, lequel serait remplacé place Beauvau par Claude Guéant. Après le retour de Juppé, celui de Longuet… Quand verra-t-on revenir, dans cette joyeuse équipe qui prônait la rupture, les Toubon, Carignon, Michel Noir, Perben et autres Godfrain…
 
> Lire la suite

Commentaires (9) | Mots-clefs : , ,

Boillon, un « bébé Sarko »

En principe, un ambassadeur de France représente la France dans le pays où il est accrédité. On imagine donc qu’il a une certaine dignité, voire un peu d’allure. Dans bien des régions de la planète, la France est encore (était encore ?) considérée comme une grande nation. Notre culture, notre histoire, le souvenir de de Gaulle, notre siège permanent au Conseil de Sécurité de l’Onu, notre place de cinquième puissance mondiale nous donnent encore aux yeux de quelques-uns un certain…
 
> Lire la suite

Commentaires (11) | Mots-clefs : , ,

Le silence-radio de nos intellectuels

Les salons parisiens ne parlent plus que de cela. Nos intellectuels de service n’ont pas vu venir « le printemps arabe » et, pire encore, ils n’ont pas su manifester l’enthousiasme qui s’imposait devant la chute des dictateurs de Tunis et du Caire. C’est une évidence. Nos intellectuels, pourtant habitués des plages tunisiennes et des palaces de Haute-Egypte, ne savaient pas que les foules tunisiennes et égyptiennes crevaient de faim et en avaient plus qu’assez de leurs potentats respectifs incompétents…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , ,

Ce sont des imbéciles !

On savait qu’ils étaient incompétents, incultes, qu’ils ne pensaient qu’au « fric » et que ce régime était un ramassis de « copains et de coquins », bien pire que celui d’autrefois. On s’aperçoit soudain –on s’en doutait, à dire vrai, depuis trois ou quatre ans- que ce sont, en plus et surtout, des imbéciles. L’affaire de Florence Cassez, menée par Sarkozy en personne, le démontre à l’évidence. Celle des vacances tunisiennes de Michèle Alliot-Marie aussi. Ce ne sont, dit-on,…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : , , ,

Page suivante »