Cà y est. Les sous-marins pakistanais ont refait surface et les torpilles sont armées. On ne saura sans doute jamais la vérité. Aucune enquête ne démontrera que Balladur a bel et bien financé une partie de sa campagne présidentielle de 1995 avec des rétrocommissions venues d’Islamabad, comme il en est désormais ouvertement accusé, et, de son coté, l’ancien premier ministre ne pourra jamais prouver son innocence, si tant est qu’il soit innocent. Mais le mal est désormais fait et, comme…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , , , , ,