L’affaire Strauss-Kahn ne fait que commencer (il est encore « présumé innocent » même si cela commence à sentir très mauvais pour lui) et certains accusent déjà la presse de ne pas avoir révélé au grand public que le patron du FMI était un obsédé sexuel. Sans faire dans le corporatisme, soyons justes. Jusqu’à présent, DSK n’était qu’un coureur de jupons. Comme pratiquement tous nos hommes politiques. Sarkozy, Chirac, Mitterrand, Giscard, pour ne parler que des chefs d’Etat, tous, ont…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , ,