Hercule recule !

La réforme des retraites nous avait été annoncée comme le premier des travaux d’Hercule auxquels allait s’attaquer François Hollande. Et il est vrai qu’il n’avait guère le choix puisque notre système des retraites plonge dans les abymes de la pire des faillites. D’ailleurs, on l’a déjà oublié mais Hollande nous avait promis « le changement » pour « maintenant » tout en nous affirmant qu’il allait « ré-enchanter le rêve français ». Certains Français avaient cru comprendre qu’il allait savamment…
 
> Lire la suite

Commentaires (15) | Mots-clefs : ,

Le parjure ou l’irresponsabilité ?

La politique, on le sait, est l’art de rendre « possible » ce qui est « souhaitable ». Droite et gauche sont donc confrontées depuis la nuit des temps à toutes les contradictions entre ce « souhaitable », ce qu’elles ont promis au brave peuple pour se faire élire, et ce « possible », les dures réalités de l’arithmétique la plus élémentaire. On peut parfaitement souhaiter (et promettre) la retraite pour tous à 50 ans, même à 40 ans, et…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : ,

Retraites: le baptême du feu pour Hollande

Va-t-il falloir reculer l’âge de la retraite et augmenter le nombre des années de cotisation nécessaires pour avoir une pension à taux plein ? C’est évident. L’allongement de la durée de vie l’exige. Mais François Hollande s’était engagé à ramener l’âge légal de la retraite à… 60 ans. Va-t-on aligner le système de retraites des fonctionnaires sur celui des salariés du privé. En clair, va-t-on calculer le montant de leurs pensions non plus sur leurs six mois de salaire mais…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : ,

Une grande première !

C’est la première fois dans l’histoire de la République qu’un gouvernement a le culot d’annoncer une mesure importante -et bien sûr populaire- à quatre jours des élections législatives. Annoncer (le mercredi) à 110.000 électeurs (qui voteront le dimanche) qu’ils pourront prendre leur retraite deux ans plus tôt que prévu c’est ce qui s’appelle, au choix, de l’électoralisme ou de la démagogie. Certes, la remise en cause de la loi Sarkozy-Fillon qui faisait passer l’âge légal du départ à la retraite…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs : ,

Même la fermeté ne paie plus…

Nicolas Sarkozy continue à dégringoler dans tous les sondages. Les uns nous disent qu’il est désormais sous la barre des 30% de (plus ou moins) « satisfaits », les autres qu’il a franchi la barre des 70% de (plus ou moins) « mécontents ». Ce qui revient, il faut le reconnaître, à peu près au même. En tous les cas, le verre est vide à plus des deux tiers. A ce rythme-là, les « satisfaits » devraient se compter sur…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , ,

Pyrrhus ne l’a pas emporté au paradis

Nombreux étaient ceux, ces derniers temps, qui pensaient, les uns en l’espérant, les autres en le redoutant, que la levée de bouclier massive contre la réforme des retraites, les gigantesques manifestations de rue qui se succédaient et les grèves qui se multipliaient allaient conduire le pays à connaître un nouveau « mai 68 ». Il semble bien que les choses s’apaisent et que ce ne soit pas encore pour cette fois. La loi a été votée, les jeunes sont partis…
 
> Lire la suite

Commentaires (8) | Mots-clefs : , , ,

Mais que va dire Sarkozy?

On nous dit que Nicolas Sarkozy pourrait s’adresser au pays mercredi ou jeudi pour tirer les conclusions de l’affaire de la réforme des retraites et « tourner la page ». On veut espérer que, contrairement à ses habitudes, le président ne va pas trop pratiquer le triomphalisme. Certes, il pourra toujours se vanter d’avoir fait une réforme (indispensable) qu’aucun de ses prédécesseurs n’avait osé mener à son terme (on a oublié les réformettes Balladur et Fillon). Mais, d’une part, tout…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , , ,

La mobilisation n’est pas la guerre

La mobilisation n’est pas la guerre. La phrase (historique) est connue, exacte mais trompeuse. Les mobilisations finissent généralement mal. Les syndicats, l’opposition et tous les « sarkophobes » ont réussi leur mobilisation. On peut discuter des chiffres mais il est évident que des centaines de milliers de Français sont descendues dans les rues, coup sur coup, à six reprises, depuis la rentrée, ce qui est totalement inédit dans l’histoire de nos conflits sociaux. Et devant ce mouvement qui ne désarme…
 
> Lire la suite

Commentaires (4) | Mots-clefs : , , ,

Tout a changé

La situation actuelle du pays va changer bien des choses, même si personne, aujourd’hui, n’est encore capable d’imaginer comment tout cela va tourner. Sarkozy nous a annoncé un vaste remaniement ministériel « au lendemain de l’adoption de la réforme des retraites ». Le texte sera adopté définitivement par le Parlement la semaine prochaine. Il lui faut donc choisir, dans les jours qui viennent, sa nouvelle équipe. C’est, de toute évidence, la dernière vraie cartouche qui lui reste à tirer avant…
 
> Lire la suite

Commentaires (3) | Mots-clefs : , , , ,

Mais qu’espèrent-ils, les uns et les autres?

Sommes-nous dans une situation pré-insurrectionnelle ou assistons-nous au pourrissement et donc à l’agonie de la crise actuelle ? Les manifestations de rue continuent, sixième journée de mobilisation, bientôt septième, et le nombre des marcheurs criant leur colère ne semble guère diminuer. Les jeunes ont visiblement rejoint les cortèges. CRS et salariés des raffineries jouent toujours au chat et à la souris autour des réserves de carburant. Un tiers des stations-service du pays est à sec. Les routiers multiplient les blocages…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , , , ,

Page suivante »