Villepin: la mayonnaise peut-elle prendre?

Dominique de Villepin a annoncé ce matin qu’il allait créer son parti politique. Ce n’est pas une surprise. Cela fait des mois qu’il avance, pas à pas, et à pas de moins en moins feutrés, vers une candidature à la présidence en 2012, distillant ses déclarations acerbes contre Sarkozy, multipliant ses voyages en province pour rencontrer et écouter les Français, développant un « Club Villepin » qui compterait aujourd’hui 15.000 adhérents. Ce matin, naturellement, il pouvait triompher. Les résultats des…
 
> Lire la suite

Commentaires fermés sur Villepin: la mayonnaise peut-elle prendre? | Mots-clefs : , , , , , ,

La bataille des présidentielles a commencé

18 mars Cà y est ! La bataille des présidentielles a commencé. A deux ans du scrutin et avant même ce second tour des élections régionales, chacun prend position et pèse le poids -si ce n’est les chances- de tous les prétendants, de tous les possibles, de tous les outsiders. Pour le personnel politique, c’est maintenant qu’il faut choisir la bonne carte, miser sur le bon cheval pour se placer bien en vue dans l’équipe qui l’emportera. Deux ans, c’est long…
 
> Lire la suite

Commentaires fermés sur La bataille des présidentielles a commencé | Mots-clefs : , , , , , , , ,

Le phénomène du rejet

Les entre deux tours font souvent perdre la tête aux commentateurs patentés. A les en croire aujourd’hui, si dimanche prochain le PS ne réalisait pas les grand chelem annoncé -peut-être imprudemment- par Martine Aubry, il perdrait la bataille et, du coup, avec une, voire deux régions gagnées par l’UMP, Sarkozy s’en sortirait la tête haute. Curieux sport où la droite gagnerait le match en marquant deux buts contre une gauche qui n’en aurait marqué que vingt! Il est vrai qu’au…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , , , ,

Les trois erreurs de Sarkozy

Ce premier tour des régionales est particulièrement intéressant à observer.

D’abord, un détail mais qu’il faudrait garder en mémoire, une fois de plus les instituts de sondages nous ont tous trompés. Ils nous avaient affirmé que l’UMP arriverait en tête avec plus de 30% des voix devant un PS à 27/28% des voix. Or, c’est le PS qui arrive en tête avec 29,5%, nettement devant l’UMP, 26,3%. Excusez du peu. Ils nous avaient aussi annoncé la quasi disparition du Front National. Or, avec 11,6% des voix, le parti de Jean-Marie Le Pen va pouvoir se maintenir au second tour dans une douzaine de régions et y faire les dégâts qu’on connaît. Mais le procès des instituts de sondages n’est plus à faire. Le plus intéressant est, bien sûr, ailleurs…

Commentaires fermés sur Les trois erreurs de Sarkozy | Mots-clefs : ,