En commentant les résultats des élections italiennes, nos « bons esprits de service » n’ont rien trouvé de mieux que d’évoquer un risque de « populisme » qui menacerait l’Europe. Comme pour tous les noms d’oiseau que se jettent à la figure les vautours de notre personnel politique, nous n’avons pas de définition exacte de ce qu’est « le populisme » en question. En gros, ce serait caresser l’électorat dans le sens du poil, lui promettre de juguler le chômage,…
 
> Lire la suite

Commentaires (13) | Mots-clefs : ,