Kader Arif dont personne n’avait jamais entendu parler vient d’entrer, par la petite porte, dans la petite histoire du Parlement. Ce ministre délégué aux Anciens Combattants a, en effet, eu le culot d’annoncer, ce matin, dans l’hémicycle de l’Assemblée, que nos sept otages enlevés au Cameroun et sans doute détenus au Nigéria étaient libérés. Malheureusement, c’était faux et, trois heures plus tard, le Quai d’Orsay a dû démentir cette bonne nouvelle. Nous ne savons même pas où se trouvent nos…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : ,