FN: la fille a-t-elle tué le père ou le père a-t-il tué la fille ?

Cette fois, rien ne va plus entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine. Une phrase (de trop) a suffi pour faire déborder le vase ou mettre le feu aux poudres. A dire vrai, cela faisait déjà quelque temps qu’on sentait qu’il y avait de l’eau dans le gaz entre le président d’honneur-fondateur et son enfant à laquelle il avait légué le parti. Jean-Marie Le Pen avait fait fortune en jouant avec talent et délectation, pendant des années, l’incarnation du…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs :

Rien de nouveau…

Quelques jours d’hospitalisation ressemblent (un peu) à de courtes vacances. On est coupé du monde, on ne pense plus qu’à soi-même et on s’imagine qu’à son retour « en ville » les autres en auront profité pour tout arranger. Or, qu’on soit remis sur pied ou tout bronzé, la déception est toujours la même. A croire qu’il ne se passe jamais rien de nouveau sur cette terre et, pire encore, que tout ne fait que dégringoler inexorablement dans notre cher…
 
> Lire la suite

Commentaires (35) | Mots-clefs : ,

Brignoles: comme d’habitude maintenant

Comme le disent toujours les vaincus, une élection cantonale partielle n’est jamais… qu’une élection cantonale partielle. Mais quand la gauche a perdu toutes les élections partielles depuis son triomphe à la présidentielle, que les candidats du PS ont, le plus souvent, été éliminés dès le premier tour et qu’une fois de plus le Front National arrive en tête, une élection cantonale comme celle de Brignoles finit tout de même par avoir un sens. Cette fois, le premier tour à Brignoles…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs :

FN:les questions qu’on ose désormais se poser

Il n’y a aucun doute qu’avec sa petite phrase François Fillon a chamboulé notre paysage politique et on comprend que cela agite, réjouisse ou terrifie notre Landerneau parisien. En voulant se démarquer de ses deux concurrents pour 2017, Sarkozy et Copé, l’ancien Premier ministre a franchi une ligne rouge et brisé un tabou. Déclarer qu’on pouvait aussi bien voter pour un candidat du PS que pour un candidat du FN en fonction de leur « sectarisme » respectif, ce n’est…
 
> Lire la suite

Commentaires (4) | Mots-clefs : ,

Fillon a avalé son chapeau

En cas de second tour entre un candidat du Parti socialiste et un candidat du Front National, l’UMP avait jusqu’à présent adopté la solution de facilité du « ni-ni ». Ni pour le candidat de gauche, ni pour le candidat de l’extrême-droite. C’était une idée de Nicolas Sarkozy et de Jean-François Copé. Il faut bien dire qu’elle n’était pas très satisfaisante. D’abord, parce qu’un parti politique qui prône l’abstention manque à tous ses devoirs. Ensuite et surtout, parce que les…
 
> Lire la suite

Commentaires (19) | Mots-clefs : , ,

Les autruches parisiennes

Le microcosme parisien continue à analyser les résultats de l’élection partielle de la 3ème circonscription du Lot-et-Garonne. Avec une mauvaise foi stupéfiante. Pour les uns, les élections partielles n’ont aucune signification et ils rappellent que le pouvoir en place est généralement sanctionné à cette occasion. Voilà qui est déjà contradictoire. Si le pouvoir est sanctionné cela signifie bien quelque chose. Les partielles sont autrement plus révélatrices que n’importe quel sondage et s’il est vrai que la droite a perdu tous…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : ,

Le FN, battu mais victorieux

Finalement donc, et comme on pouvait s’y attendre, le candidat du Front National à l’élection partielle de la 3ème circonscription du Lot-et-Garonne, le jeune Etienne Bousquet-Cassagne, a été battu par le candidat de l’UMP, Jean-Louis Costes. 46,24% contre 53,76%. En d’autres circonstances, on pourrait dire que cette défaite est sans appel. Mais là, il s’agit d’une vraie victoire pour le parti de Marine Le Pen. Rappelons-nous la présidentielle de 2002. C’était le premier vrai duel où le FN affrontait l’UMP,…
 
> Lire la suite

Commentaires (8) | Mots-clefs : ,

Le FN: 2ème parti de France ?

Mitterrand-le-machiavélique avait fait la promotion du Front National avec l’idée d’empêcher à tout jamais la droite « classique » d’atteindre la majorité. Le calcul était malin. La gauche et la droite étant à peu près à 50/50, en privant la droite dite « républicaine » de 10 ou 15% de voix allant à l’extrême-droite, il pensait pouvoir assurer pour longtemps à la gauche des succès faciles. Le pari était, pensait-il, sans risque. Lui qui n’hésitait pas à faire alliance avec…
 
> Lire la suite

Commentaires (14) | Mots-clefs : , ,

« Dix mois, ça suffit! »

Sale dimanche, hier, pour le pouvoir. La manifestation contre le mariage homosexuel a été un énorme succès. Il suffit de voir les photos de la foule pour comprendre que le chiffre avancé par la préfecture de police de 350.000 manifestants est ridicule même si le million et demi revendiqué par les organisateurs est, sans doute, un peu excessif. Personne ne pouvait prévoir un tel raz-de-marée alors que le texte incriminé a déjà été approuvé par l’Assemblée Nationale et va l’être…
 
> Lire la suite

Commentaires (13) | Mots-clefs : , ,

13,59% + 17,9% = 31,49%

En attendant de connaitre la solution miracle qu’Alain Juppé pourrait sortir de son chapeau après avoir rencontré, ce soir, les deux frères ennemis de l’UMP, Fillon et Copé, les politologues font déjà un certain nombre de constats. Même si Juppé propose une direction collégiale, voire un triumvirat qu’il présiderait plus ou moins, il est évident que « l’UMP de papa » est morte et enterrée. Les fillonistes et les copéistes ne se réconcilieront jamais tout simplement parce que le combat…
 
> Lire la suite

Commentaires (8) | Mots-clefs : , , , ,

Page suivante »