Affligeant Fillon

Alors qu’on attend avec curiosité le second tour de l’élection cantonale de Brignoles où le Front National pourrait l’emporter, que Marine Le Pen gagne chaque jour des points dans tous les sondages, que Manuel Valls est parti en personne pour une croisade anti-FN, voici que François Fillon, l’homme qui a déclaré préférer, au nom du sectarisme, voter FN plutôt que PS, nous affirme aujourd’hui dans « Valeurs Actuelles » qu’il est meilleur que Sarkozy et que, quand on a été…
 
> Lire la suite

Commentaires (14) | Mots-clefs : , , ,

La nouvelle virginité de Fillon

François Fillon reconnait, ce matin, dans le Journal du Dimanche, qu’il est… « en compétition » avec Nicolas Sarkozy pour la prochaine élection présidentielle. On s’en doutait un peu. Mais cet « aveu » prouve deux choses. D’abord, qu’il est intimement convaincu que Sarkozy va bel et bien se présenter en 2017, conviction que partagent depuis longtemps tous ceux qui connaissent un peu l’ancien président. Ensuite, qu’il est lui-même bien décidé à « casser un peu de vaisselle » (c’est…
 
> Lire la suite

Commentaires (6) | Mots-clefs : , ,

Fillon entre Marine et Poutine

On sait que nos hommes politiques ont l’habitude de dire n’importe quoi quand ils sont en campagne, avec l’espoir de se démarquer de leurs concurrents et de grappiller quelques voix un peu partout. François Fillon est en campagne depuis la défaite de Nicolas Sarkozy et, après s’être fait voler la présidence de l’UMP par Jean-François Copé, il accélère sa course vers l’Elysée. Or, il s’agit à la fois d’un marathon et d’une course d’obstacles. Il ne faut donc ni s’essouffler…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs : , ,

FN:les questions qu’on ose désormais se poser

Il n’y a aucun doute qu’avec sa petite phrase François Fillon a chamboulé notre paysage politique et on comprend que cela agite, réjouisse ou terrifie notre Landerneau parisien. En voulant se démarquer de ses deux concurrents pour 2017, Sarkozy et Copé, l’ancien Premier ministre a franchi une ligne rouge et brisé un tabou. Déclarer qu’on pouvait aussi bien voter pour un candidat du PS que pour un candidat du FN en fonction de leur « sectarisme » respectif, ce n’est…
 
> Lire la suite

Commentaires (4) | Mots-clefs : ,

Les mystères des sondages

Tout le monde comprenait les sondages quand François Hollande y dégringolait de mois en mois et battait tous les records d’impopularité de ses prédécesseurs. D’abord, il avait été élu « par défaut », parce que les Français ne supportaient plus Nicolas Sarkozy et qu’il était arrivé ce que l’on sait à Dominique Strauss-Kahn. Cela donnait à cet apparatchik du PS, a priori, une allure d’intrus si ce n’est d’usurpateur. Ensuite, non seulement il ne savait pas nouer sa cravate et…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : , , ,

Fillon a avalé son chapeau

En cas de second tour entre un candidat du Parti socialiste et un candidat du Front National, l’UMP avait jusqu’à présent adopté la solution de facilité du « ni-ni ». Ni pour le candidat de gauche, ni pour le candidat de l’extrême-droite. C’était une idée de Nicolas Sarkozy et de Jean-François Copé. Il faut bien dire qu’elle n’était pas très satisfaisante. D’abord, parce qu’un parti politique qui prône l’abstention manque à tous ses devoirs. Ensuite et surtout, parce que les…
 
> Lire la suite

Commentaires (19) | Mots-clefs : , ,

Le vizir et le calife

Après s’être fait rouler dans la farine par Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP, François Fillon s’aperçoit que Nicolas Sarkozy qui, tout en affirmant le contraire, a bel et bien fait son retour sur le devant de la scène politique, est en train de l’éliminer purement et simplement de la course à l’Elysée. Alors il essaie de contre-attaquer pour surnager. Hier, à la Grande-Motte, devant les militants (fillonistes) de l’UMP, il a carrément fait comprendre qu’il serait candidat à…
 
> Lire la suite

Commentaires (4) | Mots-clefs : ,

François Fillon fait ses débuts…

François Fillon n’a pas été mauvais hier soir sur la 2. Pendant plus de deux heures d’horloge, il a affirmé et réaffirmé qu’il serait bien, « quoi qu’il arrive », candidat à la primaire de l’UMP pour la désignation du candidat à l’élection présidentielle ; il a dressé un tableau apocalyptique –mais hélas réel- de la situation du pays ; il a annoncé un programme courageux avec les principales mesures qu’il mettrait en œuvre s’il était élu à la tête…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , ,

Hollande bénéficie du rejet de la droite

Un nouveau sondage affirme que François Hollande remonte (un peu) dans l’opinion des Français. Selon TNS-Sofres pour Le Figaro Magazine, 29% des Français font aujourd’hui confiance au président de la République. C’est 5 points de plus que lors du dernier sondage, il y a un mois. Ce n’est, bien sûr, toujours pas très brillant puisque 68% de ces mêmes Français ne lui font toujours pas confiance. Rappelons pour mémoire que, treize mois après leur entrée à l’Elysée, Sarkozy recueillait 37%…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : , ,

Fillon veut se mettre au courant de la situation…

On comprend que certains en soient réduits à souhaiter un retour de Sarkozy. Hier soir, au journal de TF1, François Fillon a fait la preuve qu’il avait atteint, voire même dépassé son niveau d’incompétence alors qu’il régnait à Matignon. Visiblement, il n’a ni l’envergure ni les compétences nécessaires pour gravir un échelon de plus, l’échelon suprême. Il n’en a, d’ailleurs, peut-être même pas vraiment l’envie. Il semblait s’ennuyer autant que les téléspectateurs. Certes, il fait toujours « propre sur lui…
 
> Lire la suite

Commentaires (9) | Mots-clefs : , ,

Page suivante »