De la place Tien an Men à la place Tahrir

Il faut toujours se méfier des comparaisons hâtives. Même si « la théorie des dominos » est une réalité, l’Egypte n’est ni la Tunisie, ni l’Iran. Et Moubarak n’est ni Ben Ali, ni le Chah. Depuis quelques jours, on peut même se demander si la place Tahrir, cœur de toutes les manifestations anti-Moubarak, ne risque pas de ressembler avant longtemps à la place Tien an Men. En 1989, le monde entier avait cru que les centaines de milliers de jeunes…
 
> Lire la suite

Commentaires (3) | Mots-clefs : ,

Pourquoi vont-ils préférer l’Islamisme?

Il faut observer les foules qui manifestent dans les rues tunisiennes ou égyptiennes et se souvenir de celles qui étaient descendues dans les rues iraniennes, voici trente ans. Elles crient « A bas Ben Ali ! », « A bas Moubarak ! » comme les autres hurlaient « A bas le Chah ! ». Officiellement, il s’agit toujours d’insurrections « contre des dictatures ». C’est du moins ce que nous disent nos commentateurs patentés qui n’ont généralement jamais mis les…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , , ,

Du haut de ces pyramides…

Michèle Alliot-Marie n’a pas offert à Hosni Moubarak « le savoir-faire » de la police française pour réprimer les foules égyptiennes en colère. Tant mieux. La diplomatie française préfère rester prudente. Elle se contente désormais de « déplorer les morts » et d’« appeler à plus de démocratie ». C’est le service minimum. On ne voit d’ailleurs pas ce que Paris pourrait faire d’autre. Sauf à vouloir, à tout prix, continuer à accumuler les gaffes et les maladresses. Comme au…
 
> Lire la suite

Commentaires (2) | Mots-clefs : , ,

« Page précédente