Tous nos commentateurs patentés nous affirment déjà –c’est le grand sujet du jour- qu’au soir de la défaite de Nicolas Sarkozy (qui n’est pas totalement exclue) l’UMP se déchirera, explosera, se désintégrera et qu’avant même les législatives on assistera, dans l’ancien parti présidentiel, à une véritable guerre civile, avec règlements de comptes, exécutions sommaires et tentatives de putsch. Nos politologues font un contre-sens. Ce n’est pas parce que Sarkozy sera, éventuellement, battu que l’UMP disparaitra. C’est parce que l’UMP n’existe…
 
> Lire la suite

Commentaires (2) | Mots-clefs : , ,