Affligeant Fillon

Alors qu’on attend avec curiosité le second tour de l’élection cantonale de Brignoles où le Front National pourrait l’emporter, que Marine Le Pen gagne chaque jour des points dans tous les sondages, que Manuel Valls est parti en personne pour une croisade anti-FN, voici que François Fillon, l’homme qui a déclaré préférer, au nom du sectarisme, voter FN plutôt que PS, nous affirme aujourd’hui dans « Valeurs Actuelles » qu’il est meilleur que Sarkozy et que, quand on a été…
 
> Lire la suite

Commentaires (14) | Mots-clefs : , , ,

Le FN: 2ème parti de France ?

Mitterrand-le-machiavélique avait fait la promotion du Front National avec l’idée d’empêcher à tout jamais la droite « classique » d’atteindre la majorité. Le calcul était malin. La gauche et la droite étant à peu près à 50/50, en privant la droite dite « républicaine » de 10 ou 15% de voix allant à l’extrême-droite, il pensait pouvoir assurer pour longtemps à la gauche des succès faciles. Le pari était, pensait-il, sans risque. Lui qui n’hésitait pas à faire alliance avec…
 
> Lire la suite

Commentaires (14) | Mots-clefs : , ,

Sarkozy a discrédité la droite

Après les abandons de Borloo et de Christine Boutin, on nous annonce qu’Hervé Morin va, à son tour, renoncer à se présenter aux présidentielles. Si certains peuvent regretter que le radical-écolo de Valenciennes ait déclaré forfait avant même d’entrer en campagne, personne ne pleurera ni « la punaise de sacristie du Parti Chrétien démocrate », ni « le mythomane du Nouveau centre » qui a prétendu avoir assisté au Débarquement de Normandie des années avant sa naissance. Mais une chose…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : ,

Une droite trahie et orpheline

Certains ironisent beaucoup, depuis quelque temps, sur le Parti socialiste qui, ayant perdu son idéologie, semble hésiter entre une vieille tradition rappelant la SFIO d’antan et la social-démocratie, qui ne parvient pas à élaborer un programme cohérent pour 2012 et qui parait même se refuser à choisir un candidat que pourtant tous les sondages lui désignent. Sans parler de cette nouvelle « gauche de la gauche » qui s’éveille grâce à la crise et au talent de Mélenchon. Mais, en…
 
> Lire la suite

Commentaires (12) | Mots-clefs : , , ,

Il faut raison garder

Louis Gabriel-Robinet qui fut longtemps mon rédacteur-en-chef au Figaro (celui de Pierre Brisson et de Raymond Aron, aucun rapport avec le quotidien qui porte aujourd’hui le même nom) terminait souvent ses éditoriaux par la formule « Il faut raison garder ». Du coup, ses adversaires l’avaient surnommé « Robinet d’eau tiède » ce dont il était le premier à sourire car, à l’époque, on avait de l’humour au Rond-Point. Les problèmes de la délinquance et de l’immigration sont évidemment ceux…
 
> Lire la suite

Commentaires (11) | Mots-clefs : , , ,