Personne n’imaginait une seule seconde que l’équipe de France de football pourrait l’emporter, hier, contre l’Ukraine et avec les trois buts d’avance nécessaires pour se qualifier pour le Mondial de Rio. Tous les commentateurs affirmaient que cette équipe symbolisait, à elle seule, tous les malheurs de la France d’aujourd’hui en pleine déroute. Ils comparaient Didier Deschamps à François Hollande, incapable de définir un cap, de donner un souffle, de tenir ses hommes. Et le « miracle » –certains préfèrent employer…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , ,