Guéant est un rigolo

On ne savait pas que Guéant, notre ministre de l’Intérieur, était un rigolo. Jusqu’à présent, avec sa tête sinistre de commis d’administration, on le prenait plutôt pour l’incarnation du sarkozisme le plus dur. Il était le bras armé d’un président de plus en plus souvent manchot. La chasse aux clandestins, aux Roms, aux marginaux, c’était lui ; lui qui était chargé de manier le Karcher contre la racaille. Le premier secrétaire du PS par intérim l’a comparé à Bruno Gollnisch….
 
> Lire la suite

Commentaires (21) | Mots-clefs : , , , ,

Luc Chatel est vraiment nul !

Nous nous en doutions depuis quelque temps mais Luc Chatel est vraiment nul. Entre Frédéric Lefebvre et lui, la majorité n’a décidemment pas de chance avec ses porte-parole. Chaque fois que l’un de ces deux-là ouvre la bouche, Sarkozy perd un point dans les sondages. Et ce qui est le plus embêtant, avec Chatel, c’est qu’en plus il est ministre de l’Education Nationale. Il paraît même qu’il serait premier-ministrable ! Sa toute dernière gaffe mérite d’entrer dans une anthologie. Elle…
 
> Lire la suite

Commentaires fermés sur Luc Chatel est vraiment nul ! | Mots-clefs : , ,

Assez d’états généraux, de colloques, de « Grenelles » et autres pitreries!

C’est la grande mode du sarkozisme. Il y a un problème urgent qu’on ne veut pas traiter, une question d’éthique qu’on souhaite éluder, un dossier difficile auquel on ne peut pas s’attaquer, on organise aussitôt des « états généraux », un « colloque » (de préférence international), voire, c’est le fin du fin, un « Grenelle ». Cà consiste à réunir, dans un lieu un tantinet prestigieux, des « experts », souvent autoproclamés mais complaisants, des syndicalistes, par définition mécontents,…
 
> Lire la suite

Commentaires fermés sur Assez d’états généraux, de colloques, de « Grenelles » et autres pitreries! | Mots-clefs : , , ,

Le pouvoir s’affole

Le pouvoir s’affole et ne sait plus où donner de la tête pour faire face à ce qui ressemble de plus en plus à un naufrage programmé. Il est vrai qu’après la tempête des régionales, il y a eu un nouveau « coup de chien » avec des sondages encore plus mauvais que les précédents. La dégringolade continue. 70% des Français ne font désormais plus confiance à Nicolas Sarkozy. C’est ce qu’on appelle « la cote d’alerte ». Elle est…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , , ,