Sarkozy n’est pas un lampiste

Nicolas Sarkozy a peut-être abusé bien souvent de la naïveté de ses électeurs mais il n’a sûrement jamais « abusé de la faiblesse » de Liliane Bettencourt. Il n’en avait pas besoin. La famille Bettencourt a toujours arrosé très copieusement la droite et, bien souvent, la gauche. Comme d’ailleurs la plupart de nos grandes fortunes. Quand on est milliardaire, on se doit d’avoir ses « bonnes œuvres » et de ménager l’avenir quel qu’il soit. Le procès qu’on faisait à…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : ,

Une chance inespérée pour Sarkozy ?

Abuser de la faiblesse d’une vieille dame pour lui soutirer de l’argent est, évidemment, ignoble. Aux yeux de l’opinion publique, pourtant blasée de tout, c’est beaucoup plus grave que de toucher des pots-de-vin, détourner des rétro-commissions, utiliser des emplois fictifs ou faire voter de faux électeurs, toutes choses devenues banales dans notre vie politique. Mais en mettant en examen Nicolas Sarkozy sur cette accusation, le juge Jean-Pierre Gentil s’est sans doute engagé dans une voie sans issue. D’une part, parce…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs : , ,

Sarkozy accroché à un croc de boucher ?

Les magistrats souhaitent-ils faire remonter la cote de popularité de Nicolas Sarkozy ? Le voudraient-ils qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. La « descente » qu’ils viennent d’effectuer à son domicile, à son cabinet et à son nouveau bureau alors qu’il venait de partir pour l’étranger relève évidemment de la justice-spectacle. Nos juges ont, sans doute, oublié que la cote de popularité de Jacques Chirac était brusquement remontée quand, à peine avait-il quitté l’Elysée, la justice s’était mise à lui…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : , ,

Guéant est un rigolo

On ne savait pas que Guéant, notre ministre de l’Intérieur, était un rigolo. Jusqu’à présent, avec sa tête sinistre de commis d’administration, on le prenait plutôt pour l’incarnation du sarkozisme le plus dur. Il était le bras armé d’un président de plus en plus souvent manchot. La chasse aux clandestins, aux Roms, aux marginaux, c’était lui ; lui qui était chargé de manier le Karcher contre la racaille. Le premier secrétaire du PS par intérim l’a comparé à Bruno Gollnisch….
 
> Lire la suite

Commentaires (21) | Mots-clefs : , , , ,

Une campagne marécageuse

Tout le monde savait que, comme d’habitude, l’approche de la présidentielle allait faire sortir ou ressortir un certain nombre de ragots, de calomnies, d’affaires véreuses et de scandales. C’est une grande tradition chez nous. Dans la course à l’Elysée, tous les coups sont permis, même les plus bas et les plus tordus. Depuis les débuts de la Vème République, nous avons eu droit à l’affaire Markovic contre Pompidou en 1969, à l’affaire de sa feuille d’impôts contre Chaban en 1974,…
 
> Lire la suite

Commentaires (6) | Mots-clefs : , , , ,

Eric Woerth? Un multirécidiviste

Ce qui est bien avec Eric Woerth, c’est qu’il va nous occuper tout l’été. Vacances ou pas et quelle que soit la météo des plages, chaque jour, nous allons pouvoir, grâce à son génie inventif qui semble sans limite, nous indigner en découvrant une de ses anciennes turpitudes de plus. L’affaire Bettencourt, il faut bien le dire, commençait à nous fatiguer. D’autant plus que si la justice n’a encore qu’à peine entrouvert (très prudemment) le dossier, l’affaire est entendue à…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , , ,

La République « exemplaire » est nauséabonde

Liliane Bettencourt ne sera donc pas mise sous tutelle. La justice (ou du moins le procureur Courroye) en a décidé ainsi, n’ayant pas reçu les certificats médicaux nécessaires pour une telle décision. Il est heureux –notons-le au passage- que les mises sous tutelles soient strictement encadrées. Trop d’héritiers, surtout de grosses fortunes, ont, paraît-il, tendance à vouloir faire « accélérer les choses ». Il faut aussi reconnaître que, quand on a vu Liliane Bettencourt, lors des deux interviews qu’elle a…
 
> Lire la suite

Commentaires (2) | Mots-clefs : , ,

Garde-à-vue et garde-à-vous

Quatre personnes viennent d’être mises en garde-à-vue dans l’affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy. François-Marie Banier, Patrice de Maistre et deux comparses dont on n’avait pas entendu parler jusqu’à présent, M° Fabrice Goguel, ancien avocat de Liliane Bettencourt, et Carlos Vejarano, gérant de l’île d’Arros aux Seychelles, île que Liliane Bettencourt aurait oublié de déclarer au fisc et qu’elle aurait par la suite offerte à Banie. La Justice commence à faire son travail. C’est très bien. François-Marie Banier est accusé par la fille de…
 
> Lire la suite

Commentaires fermés sur Garde-à-vue et garde-à-vous | Mots-clefs : , , ,

Circulez! Y a plus rien à voir!

A-t-on déjà vu des gangsters braquer une banque, se faire surprendre par la police en plein flagrant délit, remettre leur butin et laissés partir libres par les policiers ? C’est, toutes proportions gardées, ce que nous venons de voir avec l’affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy. Le scandale a éclaté quand on a appris que Florence Woerth avait été embauchée par Liliane Bettencourt pour gérer sa fortune (ce qui lassait supposer que le ministre du Budget acceptait de se faire complice d’éventuelles malversations commises…
 
> Lire la suite

Commentaire (1) | Mots-clefs : , ,

Pujadas est-il un fasciste?

Nicolas Sarkozy va donc s’adresser aux Français demain soir, du perron de l’Elysée (« si le temps le permet ») en répondant, pendant une heure, aux questions de David Pujadas, l’animateur vedette de la 2. La première question qui se pose est de savoir si Pujadas est, ou non, « un fasciste », au sens où l’entendent maintenant Xavier Bertrand et ses complices de l’UMP, c’est-à-dire un journaliste digne de ce nom, cherchant à découvrir la vérité et n’hésitant pas,…
 
> Lire la suite

Commentaires (4) | Mots-clefs : , , ,

Page suivante »