La quadrature du centre

Tout le monde constate que notre scène politique est désespérément vide et que les Français, affolés par la crise et la dégringolade du pays, ne voient aucun homme providentiel pouvant incarner le moindre espoir à l’horizon. La gauche est totalement disqualifiée. Hollande est rejeté par une écrasante majorité de nos compatriotes. Les Français le jugent -et le condamnent- à la fois sur ses résultats (comme il l’avait lui-même demandé) et sur sa personnalité qui en manque diablement. Nous sommes déjà,…
 
> Lire la suite

Commentaires (9) | Mots-clefs : ,

Le traitre et le zozo

On nous dit, les centristes nous disent, que le centre est en train de renaitre de ses cendres, que l’UDI de Borloo et le MoDem de Bayrou (qui tient ce week-end son université d’été) se rapprochent, qu’ils vont présenter des listes communes aux prochaines élections municipales et que le paysage politique français va, du coup, se métamorphoser. Sur le papier, la chose est presque crédible. Dans leur grande majorité les Français sont fondamentalement centristes, le cœur à gauche, le portefeuille…
 
> Lire la suite

Commentaires (11) | Mots-clefs : ,

L’union nationale ou le salmigondis providentiel

L’union nationale est une très belle idée. On l’évoque généralement en cas de catastrophe, en cas de guerre. Or, la France est aujourd’hui en pleine catastrophe avec une guerre à mener contre le chômage, l’agonie de notre économie et, pire encore, contre le dégoût de ses dirigeants, voire d’elle-même. D’après un sondage Ifop, publié par le Journal du Dimanche de ce matin, 78% des Français souhaitent un gouvernement d’union nationale qui regrouperait des personnalités de droite et de gauche ainsi…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : ,

Pas de trêve pascale pour le ridicule

C’est le week-end de Pâques. Nous serions donc en droit de déguster tranquillement nos chocolats, blottis au coin de feu, en espérant que nos « grands » hommes se taisent un peu pour nous laisser souffler. Eh bien pas du tout ! Dans la seule journée d’hier, Laurent Fabius a demandé à la Corée du Nord de ne pas déclencher une guerre mondiale et atomique, François Bayrou a regretté amèrement le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été et Bernard…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs : , , ,

Bayrou: combien de divisions?

Il est évident que 90% des Français se contrefichent complètement de ce que peut bien penser, dire ou faire François Bayrou, ce patron du centre qui n’a pas été capable de franchir la barre des 10% lors du premier tour de cette présidentielle. Pour la plupart de nos compatriotes, « le Béarnais » qui avait miraculeusement atteint les 18% en 2007 restera, au choix, comme l’un de nos plus mauvais anciens ministres de l’Education Nationale -et ils furent pléthore à…
 
> Lire la suite

Commentaires (19) | Mots-clefs : ,

Comment éviter Hollande

Tout le monde semble avoir compris maintenant que le problème n’était plus de chasser Sarkozy du pouvoir. Les jeux sont faits. A moins d’un mois et demi de l’élection, le président-candidat perd encore du terrain dans tous les sondages. Sa déclaration officielle de candidature qui devait le remettre en selle, ses meetings à grand spectacle qui devaient réveiller l’ardeur des militants de l’UMP, ses déclarations tonitruantes qui devaient séduire l’électorat de l’extrême-droite n’ont servi à rien. Il peut raconter n’importe…
 
> Lire la suite

Commentaires (10) | Mots-clefs : , , ,

Bayrou, faute de grives ?

Depuis le début de la campagne, la seule nouveauté plus ou moins inattendue est la montée dans tous les sondages de François Bayrou qui est passé, en un mois, de 7/8% des intentions de vote à 13/14%. Le « capital » de François Hollande s’érode régulièrement, mais c’était prévisible au vu de l’engouement excessif qu’il suscitait au lendemain de sa victoire des primaires et Nicolas Sarkozy ne parvient pas à remonter la pente en dépit de toutes ses initiatives récentes,…
 
> Lire la suite

Commentaires (13) | Mots-clefs : ,

Bayrou ou Marine Le Pen?

On nous parle aujourd’hui de toutes les « addictions » (nouveau grand mot à la mode) dont nous serions souvent victimes. Mais la plus récente de ces addictions est sans doute l’addiction aux sondages dont nous sommes particulièrement victimes sur ce petit blog. Et, comme pour le cigare ou l’Armagnac, nous assumons parfaitement notre vice. A la manière des turfistes invétérés, nous sommes des « sondovores » (ou des « sondaphages ») invétérés, le nez plongé dans les journaux spécialisés,…
 
> Lire la suite

Commentaires (11) | Mots-clefs : , ,

Où vont aller les voix de Borloo?

Jean-Louis Borloo nous a annoncé, hier soir, qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle. On ne pensait pas qu’il se « dégonflerait » si tôt. Il prétendait offrir « un nouveau visage de la politique ». Il sort piteusement de la scène… avant même d’y être entré. Nous dire qu’il ne veut pas « ajouter de la confusion à la confusion » est un argument absurde. Sa candidature était-elle vraiment confuse ? Et ignore-t-il qu’une élection présidentielle est précisément…
 
> Lire la suite

Commentaires (15) | Mots-clefs : , , , ,

Les pis-aller peuvent-ils aller très loin?

Si tout notre petit personnel politique prend des mines contrites en voyant Dominique Strauss-Kahn derrière ses barreaux new-yorkais, tout le monde, bien sûr, se lèche, en même temps, les babines. A droite, chez Sarkozy, on se dit que l’adversaire redoutable et redouté étant éliminé, tout redevient possible. Au centre, chez Bayrou, chez Borloo, chez Villepin, on comprend qu’il y a là une chance inespérée d’exister de nouveau alors que jusqu’à présent « l’obsédé sexuel de la place des Vosges »…
 
> Lire la suite

Commentaires (5) | Mots-clefs : , , , , ,