Mittal: les syndicalistes avaient raison

Les syndicalistes d’Arcelor-Mittal avaient, hélas, raison quand ils se sont dits « « trahis » par le gouvernement et qu’ils ont affirmé que l’accord signé entre le Premier ministre et leur patron indien n’était que de « l’enfumage ». Jean-Marc Ayrault nous avait raconté qu’il avait réussi à obtenir de Mittal non seulement qu’il n’y ait pas de licenciements secs à Florange mais aussi que les fameux hauts-fourneaux soient maintenus en état de fonctionnement pour servir, dans quelques mois, à…
 
> Lire la suite

Commentaires (8) | Mots-clefs : , ,

Montebourg ridiculisé par Ayrault

Jean-Marc Ayrault est content… de lui. Il n’y aura pas –pour le moment- de licenciements secs à Florange et Mittal investira (un peu) sur le site. Mais les hauts-fourneaux ne redémarreront pas pour autant, du moins pas avant qu’on ait réussi, si jamais on y parvient, à installer le fameux système Ulcos, ce projet européen de captage et de stockage de CO2 ce qui supposerait des financements très importants et donc très hypothétiques de l’Etat et surtout de l’Europe. On…
 
> Lire la suite

Commentaires (7) | Mots-clefs : , ,