Ce 14 juillet est placé sous le signe de l’amitié franco-africaine. Du coup, on en oublie les économies. Nicolas Sarkozy a supprimé la réception traditionnelle dans les jardins de l’Elysée mais il a annoncé aux treize chefs d’Etat africains invités et qui vont voir des soldats de leurs pays défiler sur la plus belle avenue du monde que la France (lui en l’occurrence) avait décidé d’aligner les pensions des anciens combattants africains ayant servi dans l’armée française pendant la dernière…
 
> Lire la suite

Commentaires fermés sur Un « devoir de mémoire » à 216 millions par an | Mots-clefs : , ,