J’ai toujours souhaité que ce modeste blog ressemble (un peu) à un club anglais où, confortablement installés dans de profonds fauteuils de cuir, fumant un bon cigare et dégustant un vieil Armagnac, nous pourrions tous, amicalement, discuter d’un peu tout.
Que les désaccords soient fréquents et les propos parfois un peu vifs est une bonne chose. La pensée unique et le politiquement correct sont proscrits de ce club ce qui fait, d’une certaine manière, sa particularité. Mais les insultes personnelles et les injures grossières y sont tout aussi interdites.
Je m’étais juré de ne jamais censurer le moindre commentaire. 2.984 commentaires sont déjà parus en réponse à 578 billets. Mais, hier, pour la première fois, j’ai dû supprimer deux textes orduriers qui s’en prenaient, d’une manière totalement inadmissible, à deux amis fidèles de ce blog.
L’année 2012 qui va commencer sera celle de tous les débats, de toutes les passions. Il n’est pas question que notre club élégant se mette à ressembler à une arrière-salle de bistrot où des charretiers en viendraient aux mains.
Je veux croire que chacun sera d’accord avec moi.